Mes articles

Penser à soi – anecdote du 25 février 2013

Voici une petite anecdote que j’ai vécu avant-hier.

J’étais au IKEA avec une amie décoratrice d’intérieur, on était allé prendre une bouchée au restaurant de l’établissement pour prendre une pause. Elle avait apporté le catalogue car nous devions regarder un peu les vanités pour les salles de bains. Elle le regarde, feuillette, s’impatiente sans trouver car il n’y avait pas de table de matière. Elle le repousse finalement en disant: « On ira les voir tantôt de toute façon! ».

Dans l’intention de faire une blague, je lui dis: « Regarde bien le pouvoir de l’intuition masculine! ». Et là je regarde le catalogue, je concentre toute mon attention dessus avec l’intention d’ouvrir le catalogue sur la section des vanités.

penserasoiJe dépose mes doigts sur le bord du catalogue… je sélectionne au hasard un endroit où ouvrir le catalogue… je l’ouvre tranquillement en actant comme dans un film à suspense. Et sur la page à laquelle le livre a ouvert, il y avait d’inscrit en gros « Penser à soi! ». Je me suis dit: « Wow, je n’ai peut-être pas trouvé les vanités mais je suis tombé sur un beau message! ». Et compte tenu de la situation actuelle dans ma vie, c’était plus qu’approprié.

Ensuite, je regarde la page suivante, et je découvre qu’en fait, ce sont les vanités. Je reviens sur la page rose pour la regarder de plus près et on se rend compte à notre grande stupéfaction, que c’est en fait la page d’introduction des salles de bains!!!

On est resté bouche bée pendant un moment! Par après, étant donné l’ampleur de la synchronicité, je me suis dit que ce serait peut-être intéressant de réfléchir sérieusement sur la question. Qu’est-ce que cela pourrait vouloir dire pour moi, de penser à moi? Avouez que la question est bonne! J’ai trouvé quelques réponses, la plus évidente étant de prendre soin de moi physiquement, de ne pas surmené mon corps et surtout ne pas trop surcharger mon horaire, qui est une lacune que je dois vraiment améliorer.

Il y a des synchronicités comme ça, je crois, que l’on ne doit pas prendre à la légère. Et qui sait, peut-être même que ce n’est pas un hasard si vous lisz ce billet présentement?

Je vous renvois donc la question:

« Qu’est-ce qui est ou serait un exemple pour vous, de « Penser à soi ». Qu’est-ce que vous feriez, ou seriez, ou peut-être même oseriez faire ou dire, pour penser à vous?

Au plaisir de peut-être vous lire! 🙂

Jean-Charles

Facebook Comments

Jean-Charles

Président de l’Institut international d’hypnose spirituelle ainsi que de Hypnodio.com, Jean-Charles consacre sa vie au développement psychospirituel de l’humain par l’entremise d’états amplifiés de conscience. Il offre de la formation au Québec et en Europe. Il effectue aussi des rencontres individuelles en personne ainsi que par Skype.

3 commentaires

Cliquez ici pour publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Voila ce que j’ai lu après avoir lu ton blog:
    Magical thinking is … entering each day with the expectation that the events of day and the people you meet will bring messages and lessons to assist you on your journey.
    Open your eyes, ears, mind and heart to the signs around you. Don’t miss teachers that have sometimes unknowingly been placed into your path to bless, comfort, rebuke, counsel and advise.

    C’est ce qui me trotte dans la tête depuis un bout: Comment penser à moi mais vraiment le faire positivement, sans jugement, sans culpabilité. Début de réponse; renouer avec mon amour de l’art… En continuation….

  • Penser à soi!!
    En tant que femme, j’ai parfois tendance à être  »trop » compréhensive. Trop de compassion. Bizarre à dire hein?! Mais oui! À force de vouloir que les autres se sentent bien et pardonner toutes leurs névroses et comportements, je me perds là-dedans et c’est moi qui termine vidée et frustrée.
    Penser à moi: c’est tout à fait correct de dire NON parfois et de dire: »non. Ceci est ma limite. »

  • Haha, excellent Jean-Charles 🙂

    C’est fou comme les synchronicités nous paraissent vraiment être un message particulièrement adapté à certains moments de notre vie. Comme une réponse plus ou moins directe à nos indications. Vivre ça régulièrement nous encourage vraiment à avoir un autre point de vue sur la vie.
    Après, il y a aussi le fait qu’on peut projeter beaucoup de choses sur des coïncidences sans importance.
    Saura-t-on vraiment jamais comment ça fonctionne ?